22-29/10/2016 23/10 Le Cap Fréhel – L’îlot Saint Michel – La Chapelle Saint Jacques …

Retour à Index des Photos de mes Poemenades https://arbreaphotos.wordpress.com/

RANDONNEES FRANCILIENNES

RANDONNEES AUTRES ET VOYAGES

MUSEES SPECTACLES EVENEMENTS

CHATS JARDIN MAISON

20161023_100714_

20161023_100723_

20161023_100728_

20161023_100824_

20161023_100828_

20161023_101119_

20161023_101519_

20161023_101619_

20161023_101632_

20161023_101900_

20161023_101916_

20161023_102217_

20161023_102419_

20161023_102438_

20161023_102638_

20161023_102643_

20161023_102756_

20161023_102941_

20161023_103022_

20161023_103027_

20161023_103035_

20161023_103103_

20161023_103239_

20161023_103704_

20161023_103927_

20161023_104008_

20161023_104943_

20161023_105529_

20161023_105849_

20161023_105922_

20161023_110307_

20161023_110638_

20161023_110708_

20161023_111105_

20161023_111113_

20161023_111140_

20161023_111220_

20161023_111356_

20161023_111418_

20161023_111553_

20161023_111616_

20161023_112305_

20161023_114755_

20161023_114831_

20161023_115010_

20161023_115016_

20161023_115726_

20161023_115752_

20161023_115755_

20161023_162607_

20161023_162716_

20161023_162808_

20161023_163045_

20161023_163704_

20161023_163721_

20161023_163728_

20161023_165833_

20161023_165847_

Retour à Index des Photos de mes Poemenades https://arbreaphotos.wordpress.com/

RANDONNEES FRANCILIENNES

RANDONNEES AUTRES ET VOYAGES

MUSEES SPECTACLES EVENEMENTS

CHATS JARDIN MAISON

 

Publicités

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans photos, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour 22-29/10/2016 23/10 Le Cap Fréhel – L’îlot Saint Michel – La Chapelle Saint Jacques …

  1. Lara dit :

    Que de souvenirs! le phare et les genêts du Cap Fréhel 😉
    et est-ce bien Fort La latte que j’ai aussi entrevu ?
    Merci du voyage 🙂

  2. Fille Mer

    Fille mer grosse de tempêtes à venir
    Qui se fracasse les côtes
    Qui se dépouille de ses algues
    Pour en revêtir les rochers
    Qui ôte sa robe d’écume
    Pour en couvrir le rivage
    Et m’apparaître dans splendide nudité
    Qui prend le large quand je m’approche
    Qui me lèche les pieds avant de les mordre
    Qui danse devant moi au rythme des marées
    Qui m’étreint de toutes ses vagues
    Qui me fascine avec tous ses yeux de méduses
    Et m’envoûte avec ses chants de sirènes
    Qui me naufrage dans ma barque
    Et je sombre dans ses profondeurs
    Comme dans un ventre maternel.

    DRAVEIL Jeudi 1er Décembre 2016

vos impressions...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s